Alias Franz

Edition 2016 - Des artistes à Molineuf

ALIAS Franz

Photographe

Franz Alias a découvert l’image photographique très jeune et s’est essayé au développement et tirage d’épreuves argentiques, la seule technique de l’époque. Par la suite, il s’est tourné vers l’image en mouvement et en a fait son métier pendant vingt ans, celui de projectionniste.

Franz écrit beaucoup et depuis longtemps, s’essayant à divers genres avec une prédisposition pour les textes de prose poétique.

Aujourd’hui, après avoir déniché un appareil photo russe des années soixante, puis beaucoup d’autres, il a retrouvé ses premières amours et s’exprime à travers la photographie argentique. Cet intérêt pour la pellicule lui est sans doute revenu après sa définitive disparition des cabines de projection.

« Même s’il est aujourd’hui courant d’utiliser toutes sortes de filtres pour vieillir ou donner un côté vintage aux images numériques, l’idée de revenir aux sources est bien plus tentante. Et quitte à vouloir retrouver ce grain particulier, adopter des appareils vieux d’un demi-siècle, voire davantage, ou des « toys cameras » permet d’apporter aux images, dès la source, cette belle touche un peu destroy, ces taches inattendues, ces rayures aléatoires, ces tons surannés, et ces surimpressions follement amusantes et donneuses de sens. Ce retour à l’argentique, par le biais de ces appareils, permet aussi de montrer qu’une photographie ne se juge pas sur la qualité ou l’onérosité du matériel utilisé.

Ma démarche consiste donc à écrire des images du temps présent de façon qu’elles paraissent surgir d’une autre époque. Parler du temps, celui qui passe, celui qui reste, ces choses et ces vivants qui le traversent. Il s’agit de solliciter le lecteur à propos de sa propre place, lui proposer de s’interroger sur sa présence passagère face à la durabilité des choses. Transcrire la présence de l’Homme comme celle d’une ombre qui glisse sur des pavés… »

 


Franz ALIAS

Site internet : www.franzalias.fr

 

Print Friendly, PDF & Email