Bénédicte Pastre

Break I

”C’est l’histoire d’un regard. S’approcher lentement. Nommer les formes, appliquer la distance. Être dans le retrait, puis progresser vers l’autre, à pas de couleurs, au centre de l’objet ou à la conquête d’un visage.
C’est l’histoire d’un regard. Ne pas accélérer l’écoulement du sablier. Prendre le temps pour ce qu’il est : ordre et désordre. Peindre la plage comme une surface. Montrer l’âme brute d’un fauteuil, en profondeur. Chercher un journal de gestes, y glisser des pages immobiles.Ce goût de la distance, d’un angle décalé, dans les peintures de Bénédicte Pastre, ne recèle aucune froideur. Il s’agit au contraire d’aiguiser le regard, de lui donner le loisir d’amplifier une vision, de fixer sans épingle le paysage ou l’altérité, d’aller à l’essentiel, sans nécessité d’abstraction.
C’est l’histoire d’un regard. Il s’agit de dire, sans y plonger, un monde de solitude. L’objet seul, au centre du centre, comme iris. L’humain vu du haut, tel un pion, un point dans la foule. Paysages : un langage, lignes et formes, New York, le Moma. Solitude sans jugement, sans fausse théorie. Une exploration, la quête de feuilleter en soi des pages de vie, à l’envers d’autres images et avancer encore.
Et puis, chez Bénédicte Pastre, il y a ce subtil ballet des couleurs, oser le gris pour ouverture, l’acrylique puis l’huile pour donner une permanence, palette au gré de l’inspiration, mais dans la cohérence d’une oeuvre qui s’affirme comme totalement personnelle.
C’est l’histoire d’un regard. Accomplir le voyage serait au fond partir de l’oeil d’abord,circonscrire, puis viendrait l’envie du portrait, la volonté de s’aventurer en face, vers les passants, les enfants presque ailés, ou un chanteur de rock qui s’égosille joyeusement. Le désir toujours de cet autre regard, celui d’un partage.”     

Carl Norac

 

DogsDogs

 

Break-II.jpgBreak II

Bénédicte Pastre
46, rue du Larry – 45 160 Olivet
06 71 46 89 06
www.facebook.com/benedicte.pastre
ben.pastre@orange.fr

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *