FROMEAUX Alain

 Peintre

 

Démarche artistique

La matière comme la couleur est un mouvement de particules. J’ai travaillé dans un premier temps, environ une vingtaine d’années, à savoir peindre, à maîtriser mon medium afin que celui-ci ne soit plus un obstacle à mon évolution spirituelle. Bien évidemment je n’étais pas en conscience, il me fallait faire des expériences afin de faire naître le doute !

Dans un second temps, qui a duré une bonne dizaine d’années, je me suis profondément intéressé à la physique quantique, qui est, de nos jours, la seule façon tangible d’appréhender le monde matériel qui nous entoure. C’est en allant dans l’infiniment petit que j’ai rejoint l’infiniment grand. Loin d’être une voie sans issue, ce fût la condition sine qua non à mon éveil qui me permit de ne pas être happé par toutes formes de constructivisme. J’ai maintenant conscience de n’être qu’un récepteur-émetteur.
Les peintures d’aujourd’hui, que je vous invite à découvrir, sont la quintessence de ce parcours qui n’a de cesse, que de donner du sens à la vie. 

La peinture n’est pas l’objectif mais un moyen parmi d’autres d’accéder à une dimension spirituelle !

Là où s’arrête la science commence les questions métaphysiques, l’art se situe dans cet espace mais parfois j’en doute!

Ce n’est pas ma pensée qui donne un sens à ma vie mais ma vie qui donne un sens à ma pensée! Oui, mon travail a un rapport avec la mécanique quantique, le chamanisme et une vision globale du monde d’en bas, du milieu, d’en haut! l’art n’a pas d’autre sens pour moi. Il est « l’entre mots », énergie, le tout, il est un. Le verbe est en deçà de la pensée !

Lorsque je peins je ne pense pas,  je pense avant et souvent après… Je suis l’air que je respire, alors le « temps » s’arrête, les portes s’ouvrent…

Formation et diplômes

1980 Après avoir suivi, durant plusieurs années, des cours de peinture et d’histoire de l’art dans diverses académies à Paris et quelques cours à l’Ecole Boulle, il rencontre Bengt Lindstrom à Montparnasse.
1982 Départ de Paris, pour le sud de la France, avec le projet de s’installer comme décorateur ensemblier. Parallèlement il travaille la peinture à « l’Atelier des quatre » avec Anton, Vanderspelden et Roustit. Sous l’influence d’Anton il décide de se consacrer entièrement à la peinture.
1985 Premier questionnement sur la limite du visible et de l’invisible. Fait partie des Arts et Lettres de France.
1986 Rencontre le sculpteur Charles Correia dont il deviendra son assitant

Principales expositions

Expose régulièrement depuis 1982 (galeries et salons d’art contemporain)

COLLECTIONS PRIVEES : En France, Suisse, Tchécoslovaquie, Grande Bretagne, Etats-Unis, Canada, Allemagne, Belgique, Espagne.

COLLECTIONS PUBLIQUES : Conservatoire de musique de St Germain-Les-Arpajons, Société COPETRA à Gonesse, Collection de la ville de Castries, Société Sertillanges conseil à Paris, Hôtel de ville de Bages, Fond d’achat d’art contemporain de Genève, Communauté de communes de Vendôme.

EDITIONS : Revue « Les Coulisses » n°89 / Catalogue de la biennale de Velles 1996 / Revue « Trouvailles » n°87 / Catalogue DART 1996. Le QUID / Catalogue TAC 1995, 1996 / DROUOT Cotation / Catalogue LINEART 2001.


Alain FROMEAUX
Tel : 06 82 24 06 71
Courriel : elpintor57@hotmail.fr
site internet : elpintor57.wordpress.com

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *