Nata MARCILLAC

la Promenade Artistique de Molineuf

Created with Sketch.

Plasticienne

 

Je vis et travaille à Paris. C’est dans un évènement qui bouleverse ma vie, la mort accidentelle de mes parents alors que je n’ai pas 8 ans, qu’on peut saisir le sens originel de mon travail. L’enfance et la mort qui reviennent de façon récurrente à travers quelques grands thèmes travaillés de différentes façons, constituent le fil conducteur de ce qui apparaît comme un foisonnement de formes (peinture, vidéo, installations). Tournant autour de la figure humaine sans pouvoir la représenter (sauf pour représenter l’ange, c’est à dire un être non humain), ce sont les questions de mémoire, de présence et d’absence qui, sans cesse se manifestent.
L’enfance est explorée à travers le jouet en bois (1990-1999) et les vêtements de quand on était avant (2011-2021), et la mort à travers la minéralité (2000-2004) et les anges (2006-2013). Le mot autant signifiant que signifié, si présent dans tout mon travail, mais encore plus particulièrement dans Mots du poète aimé qui n’écrit pas (2016-2017), Paysage avec figures absentes (2016-2018), ainsi que Journaux (2020, 2022), est le signe du rapport fort que j’entretiens avec le texte, et la poésie notamment.

Les vêtements de quand on était avant

Les vêtements de quand on était avant est un travail graphique et pictural sur la mémoire, l’enfance, et le temps qui passe.
Les peintures sont réalisées sur papier synthétique à la gouache et à l’huile, par une technique traditionnelle de lavis et glacis superposés. Idéalement, ils sont marouflés sur dibond.
Ils ont été exposés au Temple du Goût à Nantes en 2015, à la Galerie Desmos à Paris en 2019, et à la Galerie Capazza à Nançay en 2021.

Juin 2022


Nata Marcillac
Courriel : nata-marcillac@orange.fr