Victor Guéret

Victor Guéret

Photographe

Depuis le début de mon travail photographique, je me suis passionné pour l’abstraction du sujet. La lumière est évidemment un élément clef de cette démarche. Photographie ne signifie t il pas « Écrire avec la lumière » ? Cet aspect qui change la texture, la couleur, la forme du moindre objet… Le travail de l’ombre m’a donc paru logique pour cette série. Tout comme le sujet. La fleur a été le sujet fétiche de beaucoup de photographe, Mapplethorpe, Irving Penn… Et je plonge à mon tour dans cet engouement. La tige, la corolle, les feuilles…Leurs aspects sont multiple et permettent autant de possibilité. Ils existent autant de fleurs qu’ils existent de femmes, c’est pour ça que j’ai décidé de traiter ces végétales avec autant de sensualité que si je photographiais une femme.
J’ai insisté sur le côté longiligne d’une tige, recouverte avec pudeur d’une feuille, rappelant une jambe cachée d’un délicat tissu, ou encore le surréalisme de la fleur vu à travers de la glycérine, laissant chacun imaginer ce qu’il veut : un sein, une échographie ?L’image des jambes est la photographie illustrant de manière la plus évidente mon sujet. La fleur a travers la lumière, donnant à voir et à cacher. Où et que doit on regarder ? La fleur qui cache ou là ce qu’elle nous suggère de regarder ? Comme disait saint Exupéry à travers son célèbre petit prince : « J’aurais dû ne pas l’écouter, me confia-t-il un jour, il ne faut jamais écouter les fleurs. Il faut les regarder et les respirer.»

 


 

Victor GUÉRET
Courriel : victorgueret@gmail.com

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *